A la une
Recherche
  
Accueil >

Les travaux après 2015  > retour

>

La réhabilitation du cloître, suite 1




Les 3, 4 et 5 septembrel'hélicoptère dépose, en plus de 200 rotations, les matériaux et outils de chantier. Les employés de l'entreprise SELE commencent les fondations du mur qui doublera l'ancien mur du cloître : une structure en treillis soudé, posée au fond de la tranchée, est recouverte de béton.
Arthur, Nicolas et Hafedh, chef de chantier de l'entreprise SELE recouvrent le ferraillage de la longrine
Arthur, Nicolas et Hafedh, chef de chantier de l'entreprise SELE recouvrent le ferraillage de la longrine
Le lendemain, la première visite de chantier réunit Francis Moze et Marc Dufleid, l'architecte Jacques de Welle, le conducteur des travaux de SELE, Maxime Mansion, les représentants des société JTLEC et REXEL (électricité) et le ferronnier d'art Erik Piquet.
Visite de chantier
Visite de chantier
Joan et Nicolas apportent le béton à Hafedh qui réalise les fondations
Joan et Nicolas apportent le béton à Hafedh qui réalise les fondations
Deux semaines plus tard, nous constatons que les travaux ont bien avancé : les murs de la partie du cloître reconstruite en 1972 ont été décrépis. La grille en fer forgé de 'l'anse de panier' a été démontée.
20 octobre, l'embrasure de la baie a été refaite.
20 octobre, l'embrasure de la baie a été refaite.
les murs on été décrépis
les murs on été décrépis

Dans la partie ouverte du cloître, le mur en béton cyclopéen atteint par endroit l'arase de l'ancien mur. Il fait 1 mètre 20 de large, les grosse pierres que nous avions laissées sur place ont toutes été utilisées. Les maçons font à présent la navette pour transporter les gros moellons entreposés dans les big bags sur l'esplanade.
La passerelle  permet de travailler à bonne hauteur
La passerelle permet de travailler à bonne hauteur
Hafedh et Arthur. À gauche du mur, les poteaux en ferraillage
Hafedh et Arthur. À gauche du mur, les poteaux en ferraillage
A gauche, l'étroit espace entre le mur et la falaise sera caladé. Un regard y est posé.
A gauche, l'étroit espace entre le mur et la falaise sera caladé. Un regard y est posé.
Les hauts ferraillages sanglés serviront de contreforts, pour contenir la poussée de chaque arc doubleau de la voûte.
Arthur maçonne autour du regard
Arthur maçonne autour du regard
Une réserve coffrée dans le béton, permettra de visiter le regard
Une réserve coffrée dans le béton, permettra de visiter le regard
 Nicolas trace et découpe des claveaux toute la journée.
Nicolas trace et découpe des claveaux toute la journée.

Le 27 octobre, une nouvelle visite de chantier confirme l'avancement des travaux.
Flavien, nouveau maçon sur le chantier
Flavien, nouveau maçon sur le chantier
Vue plongeante sur le gros mur
Vue plongeante sur le gros mur
Nicolas a presque achevé de tailler les 36 pierres pour l'encadrement des deux fenêtres du cloître.
Nicolas a presque achevé de tailler les 36 pierres pour l'encadrement des deux fenêtres du cloître.

Daniel Arthaud retire le cadre dormant de la grille du cloître, à présent complètement dégagé. Les teintes des enduits extérieurs et intérieurs sont choisies.
Daniel démonte le cadre dormant
Daniel démonte le cadre dormant
Le cloître complètement dégagé
Le cloître complètement dégagé
La couleur choisie, en haut, à gauche
La couleur choisie, en haut, à gauche

L'après-midi, Hafedh pose et scelle les premières pierres des deux jambages de la fenêtre nord.
Athur, Flavien, Hafedh posant la première pierre du jambage
Athur, Flavien, Hafedh posant la première pierre du jambage
Ajustement de cette pierre
Ajustement de cette pierre

La semaine suivante, Nicolas attaque la taille des 48 voussoirs pour les 4 arcs doubleaux. Le mur du cloître continue de monter.
3 novembre, Nicolas à la taille
3 novembre, Nicolas à la taille
Arthur et Hafedh à la maçonnerie
Arthur et Hafedh à la maçonnerie

Le 10 novembre, les pierres taillées des 4 jambages des deux baies sont scellées. Le mur continue de monter.

Une semaine plus tard, on peut admirer l'encadrement voûté de la baie du fond. Il ne reste plus qu'à injecter du mortier de chaux dans les interstices et retirer le coffrage, ce qui est fait dans la journée.
Flavien et Nicolas maçonnent
Flavien et Nicolas maçonnent
L'encadrement de la baie achevé.
L'encadrement de la baie achevé.
Nicolas a achevé de tailler les 80 pierres de Vers, la guérite est démontée
Nicolas a achevé de tailler les 80 pierres de Vers, la guérite est démontée

Le premier décembre, Le mur a atteint le niveau requis. Les deux baies encadrées de pierres de Vers sont achevées.
Mur et baies achevées
Mur et baies achevées
idem en vue plongeante
idem en vue plongeante
Dans le refuge, Flavien et Hafedh commencent le coffrage en bois de la voûte
Dans le refuge, Flavien et Hafedh commencent le coffrage en bois de la voûte
Retour en haut de page