A la une
Recherche
  
Accueil >

Journal de bord  > retour

>

Mercredi 18 octobre 2017 : visite à Massalia Vitrail




La veille, mercredi 18 octobre 2017 : une visite à Massalia Vitrail

Matinée fructueuse dans l'atelier de l'association ! Les maîtres verriers ont bien avancé dans la découpe et le placement des morceaux de verres, utilisant leurs réserves en attendant que les commandes arrivent.
La vidéo montre quelques étapes de l'élaboration des vitraux : traçages, découpes, meulages, placements, ajustements :


Nous sommes très bien accueillis par Daniel, Claude-Hélène, Francis, Philippe, Roland et les deux Bernard en plein travail.
Des vues plongeantes sur les vitraux en préparation :
L'atelier à midi passé
L'atelier à midi passé
Claude-Hélène, Jean-Jacques, Roland et Daniel
Claude-Hélène, Jean-Jacques, Roland et Daniel
Roland recense les gabarits des verres qui ne sont pas découpés pour préparer la commande
Roland recense les gabarits des verres qui ne sont pas découpés pour préparer la commande

De nombreux outils sont utilisés par les maîtres verriers, en voici quelques uns :
Le coupe verre avec sa mollette en tungstène, son réservoir et la pince à ouvrir le verre
Le coupe verre avec sa mollette en tungstène, son réservoir et la pince à ouvrir le verre
Le Don Carlos pour couper le plomb
Le Don Carlos pour couper le plomb
La martelette et la lissette pour lisser et rabattre le plomb
La martelette et la lissette pour lisser et rabattre le plomb

Les gabarits (en carton) numérotés sont posés sur le verre de la couleur demandée. Les contours sont tracés au feutre résistant à l'eau puis découpés au coupe-verre. Il faut ensuite détonner le verre avec la petite boule de l'instrument puis utiliser la pince à ouvrir le verre.
Bernard S. Trace les contours sur le verre
Bernard S. Trace les contours sur le verre
Philippe utilise le coupe verre, Francis maintient la règle
Philippe utilise le coupe verre, Francis maintient la règle
Parfois un coup sec suffit pour couper
Parfois un coup sec suffit pour couper
Les cales sont clouées pour maintenir les pièces et l'écartement du plomb
Les cales sont clouées pour maintenir les pièces et l'écartement du plomb
En haut, la bordure cintrée, de profil en U, maintenue par des cales et des clous
En haut, la bordure cintrée, de profil en U, maintenue par des cales et des clous
Roland place les pièces de verre sur leur support
Roland place les pièces de verre sur leur support

Chaque vitrail comporte une centaine de pièces en verre à tracer, découper, meuler, ajuster, parfois retailler, insérer dans les profils de plomb (25 mètres environ), puis caler. Le travail est très long, minutieux, nécessitant habilité et rigueur.
Claude-Hélène ajuste le plomb autour d'une pièce en demi-lune, Daniel et Bernard S. trient les gabarits et morceaux de verre
Claude-Hélène ajuste le plomb autour d'une pièce en demi-lune, Daniel et Bernard S. trient les gabarits et morceaux de verre
Daniel va couper du plomb avec le Don Carlos
Daniel va couper du plomb avec le Don Carlos
Bernard B. numérote les pièces de verre placées
Bernard B. numérote les pièces de verre placées
Dans l'atelier du bas, Bernard S. Claude-Hélène et Bernard B. découpent le verre
Dans l'atelier du bas, Bernard S. Claude-Hélène et Bernard B. découpent le verre
Bernard B. meule un morceau de verre
Bernard B. meule un morceau de verre

Vues plongeantes sur les 6 vitraux en cours de réalisation :
- pour la façade sud de la chapelle
Vitrail 1
Vitrail 1
Vitrail 2
Vitrail 2
Vitrail 3, le plus avancé
Vitrail 3, le plus avancé

- pour la façade nord 
Vitrail 4
Vitrail 4
Vitrail 5
Vitrail 5
Vitrail 6
Vitrail 6

Dans le garage-atelier, Jean-Jacques ne chôme pas non plus. Il a apporté cette fois-ci encore, 6 gabarits en contreplaqué.
Il a 12 gabarits numérotés à ajuster pour qu'ils s'insèrent parfaitement dans les cadres. Il lui faut donc tracer les contours et meuler les plaques. Le vitrail achevé, pris en sandwich dans le cadre entre les deux plaques et coincé par la pare close sera ensuite placé dans un coffre individuel (qui devrait peser 40 à 45 kg) pour le transport.
Jean-Jacques, Bernard Simon, président de Massalia Vitrail, Daniel Foucault, chef d'équipe du projet
Jean-Jacques, Bernard Simon, président de Massalia Vitrail, Daniel Foucault, chef d'équipe du projet
Ajustement de la plaque en contreplaqué
Ajustement de la plaque en contreplaqué
Jean-Jacques meule les bords
Jean-Jacques meule les bords
Retour en haut de page