A la une
Recherche
  
Accueil >

L'histoire du prieuré > le renouveau 1955-2005 > les statues du porche

>

Le 23 Juin 2006 : fête de la Saint-Jean au Prieuré et bénédiction de Saint-Jean-Baptiste




A 16 heures, une équipe de courageux se réunit sur la place de la Rotonde, devant le stand des Farandoulaire Sestian, pour prendre la flamme arrivée tout droit du mont Canigou dans les Pyrénées et la monter en haut de Sainte-Victoire.

 

Cette flamme est arrivée à 15 heures avec l'association de maintenance de la flamme de la Saint-Jean, mais il a fallu toute l'ingéniosité de Marc et Baudoin pour l'apprivoiser et la faire entrer dans notre lampe tempête :  

Puis c'est le départ en passant par le Cours Mirabeau, la clinique Rambot et la traverse du Lavoir de Grand-Mère pour nous retrouver tout de suite dans la nature.
Par précaution, la lampe tempête a été éteinte pour n'être rallumée qu'à l'arrivée au Prieuré...

A la hauteur des carrières de Bibémus, nous avons eu l'heureuse surprise de trouver un ravitaillement en eau fort apprécié car on "mouille le maillot"! Nous remercions chaleureusement les représentants du Comité communal des Feux de Forêt qui ont eu cette heureuse initiative !

 

La vue magnifique de Sainte-Victoire à l'horizon, au delà du barrage Zola, nous réconforte mais nous montre que nous ne sommes pas au bout de nos peines !

 

Sur le parking de Bimont, nous retrouvons une dizaine d'amis qui vont se joindre à nous et Jacques Chodorge est là avec des packs d'eau dans sa voiture ; nous refaisons le plein avant d'entammer la montée sous une chaleur qui ne s'atténue pas !

Vers 20h15,nous atteignons le Prieuré où de nombreux randonneurs nous ont précédés.
Tous ceux qui hésitaient à monter à pied ont trouvé des 4x4 à disposition organisés en convois jusqu'à la cote 710, sous la conduite de Régis.
La statue en pierre de Saint-Jean-Baptiste venait d'être portée en procession sur l'esplanade.

 

Le temps que chacun reprenne ses esprits, les membres de l'association offraient à tous un verre de l'amitié avec des petits toasts fort appréciés et préparés par quelques unes de nos épouses.

 

Après le pique nique sorti du sac, la nuit commence à tomber.

Le père Bois bénit alors la statue de Saint-Jean qui d'ici peu ornera le porche du Prieuré, en compagnie de la statue de Saint-Honoré qui avait été montée lors du Roumavagi.

 

Le public est alors invité à se rendre dans la chapelle pour écouter un autre artiste qui a bien voulu nous faire l'honneur de sa présence : c'est Renat SETTE, "chanteur maçon" comme il aime à se présenter.

A la lueur des bougies, il nous a interprété quelques chants méditerranéens et provençaux de son dernier album, après quelques explications dans sa verve et sa gestuelle inégalables !

Le public est tombé sous le charme de cette voix
Le public est tombé sous le charme de cette voix "capable d'aller tutoyer les anges"

 

Tout le monde se rassemble alors sur l'esplanade pour allumer le feu de la Saint-Jean.

Ce sont les deux enfants de Mr et Mme Lesteven qui auront le privilège d'allumer le feu béni par le Père Bois, selon la tradition provençale.

 

Alors que les trois chorales de Calas, Eguilles et Puyricard lançaient des chants provençaux très appréciés du public.

Ce public ne s'est pas fait prié pour reprendre en commun les refrains;
Ce public ne s'est pas fait prié pour reprendre en commun les refrains;

En sortant du prieuré, chacun a pu admirer l'illumination de la face Nord de la chapelle, réalisée par notre ami Julien!
Il a réalisé un exploit, car là-haut on ne dispose pas de courant-force!

 

De la cote 710, la chapelle se découpait encore dans le ciel.

Le chemin du retour jusqu'à la cote 710 avait été balisé par Julien, avec des batons lumineux qui, s'ils n'éclairaient pas beaucoup le chemin, rassuraient quand même toute cette foule qui ne connaissait pas forcément bien le sentier des Venturiers.

Environ 300 personnes sont montées au Prieuré pour cette fête, alors que la publicité a été limitée à un public "averti".
Le succès de cette "Première" nous poussera certainement à renouveler, l'année prochaine, cette manifestation unanimement appréciée.

Retour en haut de page