A la une
Recherche
  
Accueil >

La visite du Prieuré

>

La chapelle Notre-Dame de Victoire, l'oratoire, le Logis du Prieur



LA CHAPELLE NOTRE-DAME DE  VICTOIRE

 

La chapelle et une partie du Prieuré, vues du parapente de Georges Flayols
La chapelle et une partie du Prieuré, vues du parapente de Georges Flayols


C'est en franchissant le porche d'entrée que l'on aperçoit en premier lieu la chapelle qui domine l'ensemble du site. 

Lorsque l'abbé Jean Aubert prit en main la destinée de ce qui allait devenir le Prieuré, il décida tout d'abord de remplacer l'ancienne petite chapelle Venture datant du XIIIe siècle qui, tombant en ruine, était délaissée par les pèlerins.
Pour les faire revenir et redonner vie au site, il entreprit à partir de 1657 d'édifier sur la partie sommitale du vallon en pente une nouvelle chapelle, plus grande, qui pourrait ainsi être vue de loin. 

Baptisée Notre-Dame de Victoire, elle fut terminée en 1661.


Cette chapelle, restaurée depuis 1955 en plusieurs étapes, est ouverte au public lors des permanences des bénévoles de l'association , les jeudis (hors période estivale) et les dimanches.

Vue plongeante sur la chapelle
Vue plongeante sur la chapelle

 

La façade ouest comporte en son centre une porte en plein cintre dont les assises et les claveaux sont en pierre de Bibémus. Cette porte a été équipée en 1863 d'une grille en barreaux de fer forgé. Elle est entourée de deux pilastres supportant un fronton brisé, le tout surmonté d'une niche recevant une statue de la vierge en bronze. Le reste de la façade, classée à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques est bâti en moellons de calcaire prélevés aux alentours.

 

En pénétrant dans la chapelle éclairée par 6 baies cintrées, nous pouvons admirer l'alternance des d'arcs en pierre taillées (tuf, matériaux léger) et de remplissage en moellons assemblés à la chaux. Le dallage du sol est aussi d'époque, constitué de grandes dalles  de pierres taillées. Les embrasures des fenêtres sont réalisées en pierres de Bibémus.

Photo Audrey Deleuze
Photo Audrey Deleuze

 

Une Vierge de l'Assomption en bois a été placée dans le coeur. L'autel en "marbre"du Tholonet a été installé en 1992.

La vierge et l'autel en marbre du tholonet
La vierge et l'autel en marbre du tholonet
Les deux Vierges
Les deux Vierges

 

Dans cette chapelle, sont célébrées des messes, parfois des baptêmes et des mariages. Neuf archevêques en titre sont montés au Prieuré et ont célébré la messe dans la chapelle.

La fête traditionnelle la plus importante est celle du Roumavagi, pèlerinage ancestral au départ de Pertuis.

 

Après les grands travaux de restauration de 1989, la chapelle fut l'objet de diverses réparations, réfection de l'étanchéité notamment. Nous avons aussi installé un meuble présentoir et aménagé le dessus du grand buffet pour y exposer nos produits.

Le meuble présentoir
Le meuble présentoir
La vitrine exposant nos ouvrages, polos, casquettes
La vitrine exposant nos ouvrages, polos, casquettes
Deux petits chevalets présentent les bulletins d'adhésion à notre Association et notre projet de reconstruction du cloître.
Le présentoir pour les bons de souscription à la Fondation du Patrimoine
Le présentoir pour les bons de souscription à la Fondation du Patrimoine
Le présentoir pour les bulletins d'adhésion aux Amis de Sainte-Victoire
Le présentoir pour les bulletins d'adhésion aux Amis de Sainte-Victoire

 

Depuis début 2016, nous préparons l'installation future de vitraux. Vous pouvez voir la vidéo de notre projet. 

 

Durant la montée par le chemin des Venturiers, la chapelle se voit de loin.

La face nord de la chapelle
La face nord de la chapelle

 

 

Retour en haut de page