A la une
Recherche
  
Accueil >

L'histoire du Prieuré > Le renouveau de 1955 à 2005

>

La Brèche des moines



La brèche avait été "découpée" par l'abbé Aubert, en abaissant le niveau de près de 12 mètres afin de donner plus de lumière au Prieuré.

 

 

1947, l'accès est dangereux, mais n'empêche pas les téméraires d'y aller !
1947, l'accès est dangereux, mais n'empêche pas les téméraires d'y aller !

 

En 1964, les pionniers de la reconstruction du Prieuré aménagent cette brèche de façon à pouvoir y stationner plus en sécurité pour profiter du spectacle grandiose.

On réfléchit en admirant le paysage et la solution est vite trouvée !

 

Deux IPN bien ancrés, une tôle par dessus, puis une dalle de béton coulée sur l'ensemble. 

Photo prise en 1967
Photo prise en 1967

 

Tous les amoureux de la nature qui montent au Prieuré pouvait admirer le paysage qui s'étendait à leurs pieds. Il fallait faire attention, il n'y avait pas de garde-fou. Depuis 2008, toute la zone de la brèche a été réaménagée, avec notamment la construction d'un parapet, pour répondre à l'affluence grandissante et aux normes de sécurité. 

Admirer la vallée sans trop s'approcher du bord...
Admirer la vallée sans trop s'approcher du bord...
... mais mieux vaut rester assis, d'un côté la fosse, de l'autre côté, 40 m de vide !
... mais mieux vaut rester assis, d'un côté la fosse, de l'autre côté, 40 m de vide !
2006, vue prise par Georges Flayols, la brèche et son accès, avant les travaux de sécurisation
2006, vue prise par Georges Flayols, la brèche et son accès, avant les travaux de sécurisation
Retour en haut de page