A la une
Recherche
  
Accueil >

Les sentiers balisés > retour

>

Tracé bleu Imoucha : barrage du Bimont - Prieuré (n°5) partie 2



Cette petite descente est rocheuse, prudence ! Un peu plus loin, un sentier sur la gauche à ne pas prendre, comme l'indique la croix bleue.

 

La remontée du vallon, toujours en sous-bois, s'amorce doucement pour s'accenteur peu à peu. Par moment, de gros rochers remplacent les cailloux.

 

En chemin, vous pourriez croiser des gardes nature du Grand Site Sainte-Victoire qui patrouillent sur les sentiers pour notre sécurité. Ils ont d'ailleurs repeint le balisage bleu du sentier début 2015 et conforté son itinéraire, afin d'inciter les randonneurs à bien le suivre.

 

Au sortir de cette montée raide, un croisement. Continuer tout droit, comme l'indique la balise bleue.

Maintenant, l'objectif est droit devant, un peu moins de 600 mètres plus haut, en suivant la crête des Costes Chaudes jusqu'au sommet ! 

 

Le sentier monte doucement pendant un court moment, tandis que le Baou Cézanne pointe à nouveau son nez.

 

Vous arrivez à un petit col où vous êtes surpris par un grésillement.
Non ce n'est pas encore l'euphorie des hauteurs par manque d'oxygène ! Ce n'est qu'une ligne à haute tension qui gâche un peu le paysage.

Suivre les balises bleues, sur votre droite
Suivre les balises bleues, sur votre droite

 

Cela recommence à monter sérieusement, sur des cailloux ou de gros rochers.

 

Vous détournez un peu les yeux pour apercevoir l'étang de Berre, au Sud. La colonne de vapeur au dessus de la centrale thermique de Gardanne est bien visible. Elle est un excellent indicateur météo : on repère tout de suite le sens et la force du vent. Aujourd'hui, pas de risque de pluie !

On prend un peu d'altitude
On prend un peu d'altitude

 

Et il faut prendre le temps de se retourner, car certains jours, le spectacle est un peu hallucinant :

Ce sont les cheminées de la centrale thermique qui sortent telles des périscopes, devant les terrils de Gardanne:
Ce sont les cheminées de la centrale thermique qui sortent telles des périscopes, devant les terrils de Gardanne:

 

Mais il faut continuer. Il est conseillé de regarder où on met les pieds : le chemin s'est transformé en sentier avec beaucoup de rochers et de cailloux.

Il faut arriver sur la crête des Costes Chaudes et ça grimpe dur !

 

Vous arrivez à un cairn qui vous rassure : tout droit le Prieuré ! A partir de là, le sentier à suivre longe cette crête et devient plus facile, la pente y étant plus douce. Mais il faut rester vigilant pour ne pas glisser sur une plaque rocheuse.

Les zones de faux plat sont bienvenues !
Les zones de faux plat sont bienvenues !

Lire la suite ...   

 

 

Retour en haut de page