A la une
Recherche
  
Accueil >

 Vidéothèque

>

L'accenteur alpin fait sa toilette



 

S'il est pris dans une averse, l'oiseau rentre la tête dans les épaules et se redresse sur ses pattes, de sorte que l'eau puisse s'évacuer rapidement. Ensuite, il s'ébouriffe avant de procéder à la toilette proprement dite. L'oiseau replie la queue sur le côté afin de pouvoir recueillir l'huile grasse sécrétée par la glande uropygienne qui se trouve sur le croupion. Il étale soigneusement ce liquide gras sur l'ensemble de ses plumes. La toilette de la tête est assurée par les pattes. Après la lubrification, l'oiseau se détend en lissant ses plumes. C'est le stade final du rituel. Il mordille les plumes, une à une, avant de les remettre en place. Ensuite, il s'étire et s'envole, fier du travail accompli.

Vidéo réalisée le 14 janvier 2016

Retour en haut de page