A la une
Recherche
  
Accueil >

La visite du Prieuré

>

Le refuge du Prieuré de Sainte-Victoire, les caves, le logis d'Elzéar



LE REFUGE DU PRIEURÉ DE SAINTE-VICTOIRE

 

Le refuge du Prieuré se situe sur le côté est de l'esplanade. Il est l'ancien bâtiment de vie des moines, appelé familièrement "monastère", construit au XVIIe. Il fait partie du Prieuré, restauré et entretenu par Les Amis de Sainte-Victoire depuis 1955.

Sa façade, entièrement réalisée en pierres de Bibémus, est classée à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. Le bâtiment comprenait 4 cellules pour les moines, une salle commune et une cheminée. Après 16 mois de travaux, le Prieuré et son refuge ont réouvert le 25  janvier 2018.

 

le Prieuré et son refuge sont dorénavant fermés quelques jours chaque mois


Pour connaître les travaux de réhabilitation du cloître effectués en 2016 et 2017, voir la vidéo...

Le refuge, ancien bâtiment de vie des moines
Le refuge, ancien bâtiment de vie des moines

Veuillez respecter le règlement à l'intention des visiteurs (cliquez sur l'image)

Tout le massif Sainte-Victoire est classé Natura 2000 et Grand Site de France. En conséquence il est strictement interdit de prélever des branches d'arbres vivants sur tout le massif, y compris les rares plantations aux alentours du Prieuré.

  

Ce bâtiment dont il ne restait que la façade principale et quelques départs de murs, a été restauré et aménagé dans les années 1960 en refuge par les bénévoles des Amis de Sainte-Victoire. Les randonneurs peuvent venir s'y mettre à l'abri et passer la nuit sur des bat-flanc en bois.

En 2008, d'importants travaux d'aménagement y ont été réalisés afin d'améliorer l'accueil et la sécurité des randonneurs. Pour ces travaux commandés par le Grand Site Sainte-Victoire, les Amis de Sainte-Victoire ont apporté une large contribution.

Le sol et les bat-flanc ont été complètement refaits, les anciennes portes des cellules des moines ont été mises en valeur, la cheminée a été reconstruite à l'emplacement initial du XVIIe siècle. Une grande table a été héliportée. Le local est maintenant clair et propre et a retrouvé sa convivialité.

Un des deux bat-flanc et la fenêtre au sud
Un des deux bat-flanc et la fenêtre au sud

 

Depuis fin janvier 2018, le refuge a été rouvert. Les 4 anciennes portes des moines sont équipées à présent de verre clair permettant de voir le cloître reconstruit

La cheminée et les ouvertures côté ouest, la grande table
La cheminée et les ouvertures côté ouest, la grande table
Les 4 anciennes portes à présent équipées de verre clair
Les 4 anciennes portes à présent équipées de verre clair

 

Le refuge est prévu pour le couchage de 14 personnes. Le règlement intérieur à l'intention des visiteurs est affiché sur la hotte de la cheminée.

Le règlement intérieur au centre
Le règlement intérieur au centre
Entretien du jeudi
Entretien du jeudi
Tous les jeudis, les bénévoles des Amis de Sainte-Victoire entretiennent le refuge ; ils apprécient comme une forme de remerciement lorsque les randonneurs n'y abandonnent pas leurs déchets
Les 4 panneaux d'information figurant sur les embrasures des deux fenêtres à l'ouest on été remplacés par d'autres tenant compte des récents travaux. Modernes, ils proposent la lecture de vidéos ou l'accès à notre site internet, via des QR codes.
Panneau 1
Panneau 1
Panneau 2
Panneau 2
Panneau 3
Panneau 3
Panneau 4
Panneau 4

 

La façade ouest du refuge :  remarquez sa belle ordonnance classique, percée de quatre baies et deux portes encadrées en saillie, et l'épaisseur des murs en pierre de Bibémus.

Façade ouest
Façade ouest
Épaisseur du mur vu sous une des deux portes
Épaisseur du mur vu sous une des deux portes

 

Les autres façades :

Façade sud du refuge et le logis d'Elzéar attenant
Façade sud du refuge et le logis d'Elzéar attenant
La façade nord du refuge et son oculus
La façade nord du refuge et son oculus

La façade à l'est donne sur le cloître reconstruit en 2017.


Pour mémoire, voici l'état du monastère avant que les Amis de Sainte-Victoire le reconstruisent et l'aménagent en refuge...

En 1950...
En 1950...

 

Retour en haut de page