A la une
Recherche
  
Accueil >

La visite du Prieuré

>

L'esplanade, la citerne




L'ESPLANADE

 

Cette grande esplanade qui constitue le centre de gravité du site n'est pas naturelle. En effet, réalisée à l'initiative de Jean Aubert, elle a été faite entièrement à la main par apport de matériaux. C'est en récupérant un énorme volume d'éclats de roches provenant de la réalisation de la Brèche des moines, que la pente du terrain conduisant à l'aven a été comblée. La surface horizontale ainsi obtenue offrait un accès direct au monastère, aux bâtiment d'accueil et aux divers autres aménagements réalisés par la suite.

L'esplanade est actuellement un havre de fraîcheur, ombragée par des cèdres et cyprès plantés il y a plus de 40 ans.

Nouveau : un QR code, situé sur le mur bordant l'escalier de la cave, donne accès à une vidéo sur le Prieuré à travers les âges, en réalité virtuelle augmentée, via son smartphone.



L'esplanade du Prieuré se perçoit mieux dans son étendue et sa complexité en consultant ce plan 

Plan Xavier Boutin modifié
Plan Xavier Boutin modifié

 

... ou ces vues plongeantes. L'esplanade est bordée par la chapelle au nord,  la falaise à l'ouest, la fosse au sud, le refuge et l'extrémité du cloître à l'est.

 

Vue sur l'arrivée au centre de l'esplanade :

Au fond, le refuge et la brèche des Moines
Au fond, le refuge et la brèche des Moines
L'esplanade vue dans l'autre sens
L'esplanade vue dans l'autre sens

 

Dans les années 50, les cailloux et l'herbe envahissaient l'esplanade. Les choses ont bien changé, l'esplanade est à présent nette et ombragée. 

L'esplanade au petit matin
L'esplanade au petit matin

Les Amis de Sainte-Victoire poursuivent la restauration de la calade. Début 2018, elle est quasiment achevée. Chaque jeudi, les bénévoles balaient l'esplanade et la débarrassent de déchets laissés par certains visiteurs indélicats.

2018, la calade achevée
2018, la calade achevée

L'esplanade accueille des messes et des concerts de piano, de jazz ou de chorales, etc., mais aussi de nombreux visiteurs.

En 2017, afin de dissuader les visiteurs de rester sous la falaise, la banquette de pierre de Bibémus est retirée, des iris sont plantés. En mars 20018, deux panneaux signalant le danger de chute de pierres sont installés.
La plate-bande d'iris
La plate-bande d'iris
Un des 2 panonceaux fixé sur la falaise
Un des 2 panonceaux fixé sur la falaise

À l'est de l'esplanade se situe une zone enclavée que nous avons baptisée 'l'amphithéâtre' .

Elle a fait l'objet de terrassements importants en 2013 et début 2014, puis de la construction de deux murets en gradins. L'amphithéâtre est achevé en mai 2014.

 

Il est aussitôt pris d'assaut par les randonneurs, lors de la pause pique-nique.

 

 

 

Lire la suite ...

 

 

 

 

Retour en haut de page