A la une
Recherche
  
Accueil >

zoom > le barrage du Bimont et les autres barrages

>

Le barrage Zola



Depuis le barrage du Bimont, en s'éloignant de Sainte-Victoire le long de la Cause, et en suivant un sentier balisé en jaune, on rencontre le barrage Zola.

D'une hauteur de 36 mètres, il est maçonné et a une capacité de 200 000 m3. Situé dans les gorges de l'Infernet en aval du barrage de Bimont, il a été conçu par l'ingénieur François Zola, père du célèbre écrivain Emile Zola.

C'est l'un des premiers "barrages voûtes" au monde : La poussée de l'eau est reportée sur les flancs de la vallée au moyen d'un mur de béton arqué horizontalement, et parfois verticalement.

Mis en service en 1854, il a été exploité jusqu'en 1877 pour amener l'eau jusqu'à la ville d'Aix-en-Provence. Il est aujourd'hui géré par la Société du Canal de Provence.

Il avait pour vocation l'alimentation en eau d'Aix-en-Provence, ainsi que l'irrigation des terres cultivables. Aujourd'hui, le barrage Zola n'a plus qu'une fonction de « tampon » en cas de vidange du barrage de Bimont situé en amont, ainsi qu'un rôle de régulateur de crues de la Cause et donc de l'Arc situés à l'aval. La cote du plan d'eau est donc maintenue basse en permanence.

Au plan de la réglementation relative à la sécurité des ouvrages hydrauliques, il entre dans la catégorie des barrages de classe A (hauteur supérieure à 20 mètres). Il est à ce titre  régulièrement entretenu.

Depuis le barrage, vue sur Sainte- Victoire
Depuis le barrage, vue sur Sainte- Victoire

 

 

Vous pouvez également accéder à ce barrage à partir du parking de Bibémus par un sentier balisé en jaune (ou le GR2013) ou à partir du parking du Tholonet, par le chemin de la Paroisse balisé en vert. 

Vue de l'aval
Vue de l'aval
Vue de l'amont
Vue de l'amont

Cet ancien canal alimentait Aix en eau (objet de la construction du barrage), avant le canal du Verdon.
A gauche et en contrebas du barrage, le canal qui alimentait Aix
A gauche et en contrebas du barrage, le canal qui alimentait Aix
Autre vue du canal et du barrage
Autre vue du canal et du barrage

La Société du Canal de Provence a récemment dégagé une ancienne meule qui servait à fabriquer le mortier de chaux nécessaire à la maçonnerie du barrage, a proximité immédiate de l'ancien chantier.
Une magnifique découverte !
Emplacement de la meule à mortier de chaux découverte récemment
Emplacement de la meule à mortier de chaux découverte récemment
Il n'en reste que la partie dormante, creusée par une rigole circulaire
Il n'en reste que la partie dormante, creusée par une rigole circulaire
Un exemple d'une ancienne meule semblable, fonctionnant avec une meule dressée
Un exemple d'une ancienne meule semblable, fonctionnant avec une meule dressée
Les deux évacuations sous la meule à mortier de chaux
Les deux évacuations sous la meule à mortier de chaux

Quelques vues à partir des rives de la retenue du barrage Zola. Il n'y a pas de sentiers balisés pour y accéder et la baignade est interdite.

 

A proximité du barrage, sur le chemin balisé en jaune, ainsi que sur le GR2013, vous pourrez vous reposer à l'ombre  des grands platanes de la maison forestière de Zola, ancienne maison du garde du barrage. Elle est fermée, mais de grandes tables invitent les promeneurs.

La maison est la propriété du Conseil Départemental.
La maison est la propriété du Conseil Départemental.

Les travaux de 2015 :


En mars 2015, le Canal de Provence vidait le lac Zola pour réaliser de gros travaux de maintenance.

Suite à un examen technique complet du barrage réalisé en novembre 2011, la Société du Canal de Provence a exécuté  des travaux de rénovation qui se sont terminés la première quinzaine de juillet 2015. Ces derniers ont pour objectif de pérenniser le dispositif de vidange du plan d'eau et d'améliorer l'accès au barrage afin d'en faciliter son exploitation et sa maintenance.

Sur ces photos datées du premier juin, nous voyons que le lac a été complètement vidé. La grue a été montée en venant du Tholonet par le chemin de la Paroisse.

Le passage sur le barrage fut interdit pendant les travaux, sauf le week-end, jusqu'au 15 juillet.

 

La retenue d'eau vidée
La retenue d'eau vidée

 

Depuis le 15 juillet 2015 , le barrage Zola a été ré-ouvert au public et la retenue d'eau du barrage a repris son aspect antérieur.

Extrait du dossier de presse de la SCP :

"Les travaux de rénovation ont consisté à :
  -  Rénover la piste d'accès au barrage, qui est également en grande partie une piste de la Défense de la Forêt Contre les Incendies (DFCI),
 -  Vidanger le plan d'eau avant la phase de chantier en opérant au préalable une pêche de sauvegarde,
 -  Conforter et remettre en état le génie civil de la galerie principale, jusqu'au point de rejet sur la falaise, afin d'optimiser le débit d'évacuation,
 -  Mettre en place un dispositif amont (batardeau) permettant de maintenir un plan d'eau constant dans la retenue et d'éviter l'obstruction de la galerie par des corps flottants.
 -   Condamner l'ancienne conduite de vidange intermédiaire.

Une rénovation aux objectifs multiples :
Au-delà de l'assurance du renforcement de la sécurité, les travaux effectués par la SCP auront aussi un effet positif sur l'environnement. En effet, le nouveau mode de fonctionnement du barrage, tout en gardant son rôle de régulateur de crue, permettra à la rivière la Cause de se rapprocher le plus possible de son comportement naturel, favorisant ainsi l'équilibre et le développement des écosystèmes présents."

 

L'accès nord au site a été élargi, sécurisé.
L'accès nord au site a été élargi, sécurisé.
Autre vue de l'accès au barrage
Autre vue de l'accès au barrage

 

La nouvelle passerelle est plus large et comporte des garde-corps. Un large fossé a été creusé sur son flanc est. Une potence avec divers appareils a été installée sur le barrage.

Le nouveau rejet en falaise.
Le nouveau rejet en falaise.
La retenue d'eau est couverte en été de feuilles de potamot de couleur rousse.
La retenue d'eau est couverte en été de feuilles de potamot de couleur rousse.
Retour en haut de page