A la une
Recherche
  
Accueil >

L'histoire du Prieuré > Le renouveau de 1955 à 2005

>

Le monastère



Est appelé familièrement " monastère " l'ancien bâtiment de vie des moines qui leur servait de dortoir et de réfectoire. Depuis sa reconstruction, il sert de refuge aux randonneurs.

Dans les années 50, le toit du " monastère " était écroulé. Une partie des murs restait encore debout.
Le monastère en 1952
Le monastère en 1952

Avant de reconstruire, il faut retirer tous les gravats jonchant le sol, en utilisant des couffins pour le transport !


En 1965, nous pouvons enfin entamer la reconstruction du " monastère ". Les travaux commencent par la réfection des murs de façade.
1965, réfection du mur pignon nord
1965, réfection du mur pignon nord
Idem, vue plongeante
Idem, vue plongeante

 

Après la rénovation des murs, la voûte du bâtiment est remontée en brique :

 

En 1966, une fenêtre est percée sur le pignon sud.

Henri Imoucha au premier plan
Henri Imoucha au premier plan
En 1968, se poursuivent des travaux de finition sur les pignons nord et sud.

 

En 1968, c'est la mise hors d'eau du " monastère ", célébrée par l'équipe des bénévoles des Amis de Sainte-Victoire. 


Depuis 1959, la zone devant le local Elzéar était comblée, recouvrant les restes de la chapelle Venture.

1967, on voit la voûte en brique recouvrant le monastère.
1967, on voit la voûte en brique recouvrant le monastère.

 

En 1970, derrière le " monastère " le cloître est déblayé et la toiture du " monastère " est recouverte en tôle.


Des fenêtres sont remises en place pour retrouver l'aspect originel. Une grande cheminée, des bat-flanc et des étagères sont installés.
1968, vue intérieure
1968, vue intérieure

Avec l'opération "Triangle" en 1993, la toiture du " monastère " est complètement refaite.

 

Le " monastère " est donc transformé en refuge ouvert gratuitement au public  toute l'année.
C'est le seul endroit, avec le refuge Baudino, où l'on puisse faire du feu sur le massif.

 

Petit rappel, la façade de ce Monastère fut classée Monument historique en 1978.


En 2008, d'importants travaux de restauration furent entrepris, le refuge devient ainsi plus confortable.
Le refuge avant les travaux
Le refuge avant les travaux
1970, le refuge est dégradé.
1970, le refuge est dégradé.
Retour en haut de page