A la une
Recherche
  
Accueil >

Les sentiers balisés > retour

>

Tracé noir : les Deux aiguilles - le Garagaï (n°9) : du pas de l'Aiglon à l'éboulis du Garagaï

 

Après une nouvelle grimpette, nous arrivons à un bref passage exposé, le début du Pas de l'Aiglon, qui nécessite pour certains une main secourable ou une corde.

 

Vous trouverez en haut de ce passage (toujours le pas de l'Aiglon) un magnifique chêne vert qui a survécu à l'incendie de 1989.

De là, il ne faut plus descendre jusqu'au goulet en bas trop exposé, mais au début de cette descente, franchir sur la droite les dalles creusées récemment de marches par le Grand Site Sainte-Victoire. 

Un chêne vert amorce la descente
Un chêne vert amorce la descente

 

Grâce à ces dalles creusées, on rejoint les gabions qui traversent l'éboulis. Ces gabions (cages grillagées remplies de cailloux) avaient été installés par le GSSV en 2007 pour freiner l'érosion de l'éboulis.

Les balises noires vous indiquent le passage à emprunter
Les balises noires vous indiquent le passage à emprunter
Quelques unes des marches creusées sont visibles sur la photo
Quelques unes des marches creusées sont visibles sur la photo
Cette vue arrière montre comment est évité le passage exposé
Cette vue arrière montre comment est évité le passage exposé

 

En traversant l'éboulis, on rejoint un sentier qui monte au début sous la végétation. Il est dorénavant balisé en vert et en noir, le tracé vert du Forcioli ayant rejoint notre itinéraire.

Des personnes suivent les gabions
Des personnes suivent les gabions
vue permettant de visualiser l'ancien et le nouveau passage du tracé noir
vue permettant de visualiser l'ancien et le nouveau passage du tracé noir

 

 

 

Les 2 tracés réunis continuent de monter à travers la végétation, côté ouest  de l'éboulis.

 

Le sentier repart vers le milieu du pierrier : là de gros cailloux ont été fixés par de grosses "aiguilles à tricoter" permettant encore d'avoir une trace stabilisée et bien visible.

 

Si vous partez trop à l'est, vous vous retrouvez dans un cul de sac avec une grotte presque fermée sous un amoncellement de roches donnant l'impression d'avoir été construit de la main de l'homme.

 

En suivant bien les traces noires et vertes, il n'y a aucun risque de s'égarer....

Vous quittez l'éboulis pour franchir de grandes dalles rocheuses.

Retour en haut de page




 Reseaux sociaux 

#lesamisdesaintevictoire

@les_amis_de_sainte_victoire