Le logis du prieur, dans le prolongement de la chapelle
Le logis du prieur, dans le prolongement de la chapelle
Le "Logis du prieur" a été reconstruit en 1974 sur l'emplacement partiel de l'ancienne sacristie.
Il sert de refuge privé pour les bénévoles qui viennent régulièrement entretenir et restaurer le Prieuré.
  • Travaux électriques dans le logis du prieur
Le grand groupe électrogène qui fournit du 220 V doit être relié à un nouveau tableau électrique qui a été fixé sur un des murs du logis. Alain Goudal a réparé ce groupe et élaboré le fort complexe schéma électrique. Il dirige l'installation de la gaine qui reliera le groupe au tableau. Cette gaine contient un faisceau de câbles qu'il a fallu démêler.
Avril 2006, démêlage des câbles avant de les introduire dans la gaine, Roland Zeyen, Alain et Daniel Arthaud
Avril 2006, démêlage des câbles avant de les introduire dans la gaine, Roland Zeyen, Alain et Daniel Arthaud
Mai 2016, Daniel perce des trous pour introduire la gaine, Patrice Petit repeint le placard
Mai 2016, Daniel perce des trous pour introduire la gaine, Patrice Petit repeint le placard
Bernard Pruniaux introduit la gaine
Bernard Pruniaux introduit la gaine
Juin 2016, Daniel Arthaud fixe au mur le tableau
Juin 2016, Daniel Arthaud fixe au mur le tableau
Juin 2016, aidé de Roland, Alain raccorde les fils du tableau à des prises de 220 volt
Juin 2016, aidé de Roland, Alain raccorde les fils du tableau à des prises de 220 volt
Dans la mezzanine, Alain met de l'ordre dans l'ancien tableau électrique qui ne reçoit à présent que l'électricité des panneaux photovoltaïques
Dans la mezzanine, Alain met de l'ordre dans l'ancien tableau électrique qui ne reçoit à présent que l'électricité des panneaux photovoltaïques

Fin 2019 et en 2020, des tests et des travaux en vue de réparer une panne d'éclairage (suite à un violent orage) et d'établir le schéma complet de l'installation électrique du Prieuré ont lieu dans le Logis :
Tests sur l'ancien tableau électrique situé dans la mezzanine
Tests sur l'ancien tableau électrique situé dans la mezzanine
Pierre Guilhaumon, Laurent Fuxet et Marc Dufleid autour de ce tableau
Pierre Guilhaumon, Laurent Fuxet et Marc Dufleid autour de ce tableau
Pierre Guilhaumon examine le tableau du bas
Pierre Guilhaumon examine le tableau du bas
Le logis est régulièrement nettoyé, son bûcher est approvisionné en bois pour alimenter le poêle
Laurent Fuxet accède à la sous-pente
Laurent Fuxet accède à la sous-pente
Pierre Guilhaumon note les câbles électriques situés dans la sous-pente
Pierre Guilhaumon note les câbles électriques situés dans la sous-pente
Jean-Jacques Bernard-Bret et Christina Olsen nettoient le sol du refuge
Jean-Jacques Bernard-Bret et Christina Olsen nettoient le sol du refuge


Retour en haut de page




 Reseaux sociaux 

#lesamisdesaintevictoire

@les_amis_de_sainte_victoire