A la une
Recherche
  
Accueil >

 Zoom  > Les garagaïs 

>

L'aven du Prieuré, un garagaï

L'AVEN DU PRIEURE : UN GARAGAÏ ?

Le vallon du Prieuré de Sainte-Victoire se termine bien par un gouffre et, en cela, il répond bien à la définition de Garagaï.

 

Ce vallon (recouvert par l'esplanade depuis la fin du XVIIe siècle) part du pied de la chapelle et descend jusqu'au niveau du sol de l'ancienne chapelle Venture, sous le logis d'Elzéar. 

 

Coupe réalisée par Paul Courbon
Coupe réalisée par Paul Courbon

 

Il se continue pour aboutir, par un "entonnoir" 10 mètres plus bas, sur une petite galerie ouverte sur la falaise et sur une grotte.

"L'entonnoir" au fond duquel le jour perce.
La sortie naturelle en falaise
La sortie naturelle en falaise

 

Mais ce garagaï présente une particularité par rapport aux autres garagaïs rencontrés sur la crête de Sainte-Victoire. Il ne résulte pas du creusement de la roche par l'eau de ruissellement mais il s'est créé par l'effondrement du terrain entre les deux falaises qui bordent aujourd'hui l'esplanade du Prieuré, suite à deux failles Nord-Sud qui se sont constituées dans la montagne :

 

Deux photos annotées par Paul Courbon
Deux photos annotées par Paul Courbon

 

Pour en savoir plus sur la géologie du Prieuré, consultez ce document de Paul Courbon ... ainsi que l'article du bulletin N°33 (page 14) du même auteur.  

 

 

Retour en haut de page




 Reseaux sociaux 

#lesamisdesaintevictoire

@les_amis_de_sainte_victoire