A la une
Recherche
  
Accueil >

L'histoire du Prieuré  > Les travaux après 2015

>

Le mur nord de la chapelle




Le 16 mars 2016, les bénévoles dégagent le soubassement du mur nord de la chapelle afin de pouvoir ensuite en rejointoyer toutes les pierres. Le mur est en effet fragilisé par les racines et radicelles des buissons environnants qui s'infiltrent entre les pierres du parement.
Le mur avant l'intervention
Le mur avant l'intervention
Jean-Paul Evrard, Laurent Fuxet et Guy Gauthier piochent la terre et arrachent la végétation
Jean-Paul Evrard, Laurent Fuxet et Guy Gauthier piochent la terre et arrachent la végétation
2 semaines plus tard, c'est au tour de Alain Thomazeau et Isabelle Davenière
2 semaines plus tard, c'est au tour de Alain Thomazeau et Isabelle Davenière

La semaine suivante, Laurent et Guy achèvent le creusement du soubassement. Le premier juin, Jean-Paul Michel nettoient les joints en retirant la terre et les radicelles.
Il y a de grosses pierres à déloger
Il y a de grosses pierres à déloger
fin du creusement
fin du creusement
Jean-Paul se sert d'une truelle
Jean-Paul se sert d'une truelle

Début Juin 2016, Alain Coulet rejointoie les pierres du soubassement du mur nord de la chapelle. Jean-Paul Michel lui apporte des pierres, les retaillant parfois. Eric Barrandes apporte les matériaux pour gâcher le mortier de scellement.
Le rejointoiement est poursuivi la semaine suivante par Jean-Paul, aidé de Alain Thomazeau, Jacques et Eric.
Alain et Jean-Paul
Alain et Jean-Paul
Jean-Paul et Eric
Jean-Paul et Eric
Jacques, Alain, Jean-Paul et Eric
Jacques, Alain, Jean-Paul et Eric

Fin septembre 2017, Jean-Paul reprend le rejointoiement de ce mur, aidé de Patrick Eymard et Guy Gauthier. La semaine suivante, Jean-Paul, aidé de Jacques Païta, repasse une deuxième couche de mortier qui s'est rétracté entretemps.

La clôture du GR9 derrière la chapelle

En mars 2018, des vandales ont débité à la machette les poteaux de bois de la clôture longeant le GR9 !

Plusieurs matinées sont nécessaires pour retirer les poteaux saccagés, en planter d'autres métalliques (ils ne pourront pas alimenter le feu), les sceller avec du béton, tendre et fixer des fils de fer.

Ces deux photos montrent la portion de GR9 avant le saccage des poteaux et après le remplacement de la clôture.
En 2014
En 2014
En 2018
En 2018
Retour en haut de page