A la une
Recherche
  
Accueil >

La visite du Prieuré

>

La fosse, la chapelle Venture, les grottes, la brèche des Moines



LA FOSSE

En vous dirigeant vers la brèche des Moines, vous ne pourrez pas manquer la fosse ou aven.

Cette profonde fosse, telle que nous la voyons aujourd'hui au sud de l'esplanade, a été réalisée en 1663. Elle est bordée au nord par le mur de soutènement de l'esplanade, au sud et à l'ouest par les hautes falaises et à l'est par le mur situé au pied du local Elzéar réalisé, lui aussi, à la même époque.

 

Elle se situe au sud de l'esplanade et du monastère. Pour des raisons de sécurité, elle est interdite au public. Au XVIIe siècle, la fosse était recouverte par une terrasse.

Des murets et garde-corps entourent la fosse
Des murets et garde-corps entourent la fosse

 

La fosse n'a pas toujours été aussi profonde, comme le montrent ces photos, avant (photos de gauche) et après (photos de droite) son déblaiement. En effet, après la destruction de la terrasse la recouvrant, la fosse a été partiellement comblée par les matériaux tombés et par des déchets divers.

Côté est en 2005
Côté est en 2005
En 2012
En 2012
Côté nord en 1990
Côté nord en 1990
En 2014
En 2014
 Côtés nord et ouest en 2005
Côtés nord et ouest en 2005
En 2014
En 2014
Côté ouest en 2005
Côté ouest en 2005
En 2014
En 2014

Des fouilles conduites par une archéologue, aidée par les Amis de Sainte-Victoire, ont été réalisées entre 2006 et 2009. Elles ont dégagé l'ancien escalier du XVIIe siècle qui conduisait par la sortie de l'aven en falaise, à une grotte agrandie par les moines, ainsi qu'aux vestiges de la chapelle Venture.

On peut à présent voir le jour au fond de la fosse
On peut à présent voir le jour au fond de la fosse

Les fouilles ont permis aussi de découvrir des trous de barres à mine sur la paroi sud de la fosse. Vous pouvez consulter l'article de Paul Courbon sur ces trous, dans le bulletin n°33 page 18.   

Depuis  les grands travaux de 2008 , le pourtour de la fosse, profonde de 20 mètres, est entièrement sécurisé.

Retour en haut de page